Référencer un site web: les vraies réponses, la bonne méthode

Être bien visible des moteurs de recherche

Répertoire à fiches par ordre alphabétique

Introduction

De nombreux webmasters ne savent pas comment référencer leurs sites web sur les moteurs de recherche. Je vous propose une synthèse de ce que vous devez faire pour être bien indexé. Un énorme fantasme gravite autour du référencement, car tout le monde veut être en tête des résultats. Je vais casser le mythe, vous dire la vérité et vous faire économiser de l’argent.

Référencement, indexation, positionnement ?
Que veulent dire tous ces termes ?

Le référencement est l’inscription de votre site web dans les bases des moteurs de recherche.
L’indexation est l’action d’un moteur de recherche d’enregistrer toutes les pages web de votre site dans sa base de données.
Le positionnement est la place qu’obtient votre site web lors de l’affichage du résultat de recherche. Tout le monde veut que son site s’affiche en première page des résultats.

1- Référencement: s’inscrire auprès des moteurs de recherche

Voici les liens directs pour inscrire votre site web auprès des principaux moteurs de recherche. Cette inscription est gratuite. Mettez simplement l’URL de votre site internet et c’est tout.
Google: http://www.google.fr/addurl/?hl=fr&continue=/addurl
Bing: http://www.bing.com/docs/submit.aspx
Baidu: http://zhanzhang.baidu.com/sitesubmit/index
Yandex: http://webmaster.yandex.ru/
Exalead: http://www.exalead.fr/search/web/submit/

Payer pour s’inscrire auprès de 300 index et annuaires ne sert à rien. Ci-dessus vous avez accès à 99% du marché.

Il faut au moins 1 à 4 semaines pour que le moteur de recherche visite votre site web, l’indexe et le propose dans les résultats de la recherche. Il est possible de descendre à 1 à 4 jours pour avoir un premier résultat partiel (toutes les pages n’auront pas été indexées et incluses dans la base). Pourquoi est-ce si long ? Google a des milliers de serveurs de par le monde. Ceux-ci doivent se synchroniser et l’on constate qu’il faut au minimum quelques semaines. Cependant, certaines pages d’actualités peuvent être indexées en quelques heures si on prévient le moteur de recherche de cette modification (voir ci-dessous).

2- L’indexation: aider le moteur de recherche à enregistrer toutes vos pages

Les gros moteurs de recherche indexent plus de 10 milliards de pages et ils estiment qu’au moins la moitié leur ont échappé. Il existe une méthode officielle et standard pour les aider: le fichier “sitemap.xml”

La création du fichier “sitemap.xml” est essentielle à la réussite de votre référencement et indexation. Il a 2 fonctions: faire la liste complète de toutes vos pages et informer le moteur de recherche quelles pages ont été modifiées depuis sa dernière visite. Ainsi, il indexera ces dernières pages et ne perdra pas son temps avec les autres. J’ai constaté qu’une modification pouvait être affichée quelques jours plus tard ! Sinon, on est plus proche des 1 à 4 semaines. Si vous n’avez pas de fichier “sitemap.xml”, vous patienterez jusqu’à 6 mois avant que le moteur de recherche n’affiche vos modifications.

Allez sur le site officiel http://www.sitemaps.org/fr/ pour en savoir plus.

a) Création du fichier “sitemap.xml”
Si vous utilisez un CMS, blog, forum, e-commerce, etc, il est probable qu’une fonction créant ce fichier automatiquement existe. Sinon, un plug-in, module, extension devrait exister. Allez sur le site web de votre CMS, blog, e-commerce pour en savoir plus.
Des logiciels à installer soit sur le serveur web, soit sur votre ordinateur peuvent aussi le faire. Enfin, des sites web proposent la création automatique du fichier. Certains de ces services sont gratuits, d’autres payants.
Google a fait une liste non exhaustive de ces solutions: http://code.google.com/sm_thirdparty.html
Pour les petits sites web, j’utilise ce service gratuit : http://www.xml-sitemaps.com/ , mais il y en a d’autres.

b) Inscrire le “sitemap.xml” auprès des moteurs de recherche
Les moteurs de recherche ne trouveront pas par hasard votre fichier “sitemap.xml”, vous devez les avertir de son existence.

Il est préférable que le fichier “sitemap.xml” soit à la racine de votre hébergement, au premier niveau, là où se trouve le fichier index.html ou index.php. Sachez que vous n’êtes pas obligés de l’appeler “sitemap.xml”, mais il vaut mieux respecter cette convention. Ce fichier peut être compressé en GZ afin de prendre moins de place, il portera alors le nom “sitemap.xml.gz”. Les moteurs de recherche savent lire la version compressée.

Il y a 4 méthodes d’inscription:
- À la première page de votre site web, mettez un lien vers le fichier “sitemap.xml”. Quand un moteur de recherche le trouvera, il le lira.

- Une autre méthode officielle est l’intégration de sa référence dans le fichier “robots.txt”. Si vous ne savez pas ce que c’est, allez à la page officielle http://www.robotstxt.org/ ou trouvez une traduction en français. En bref, il sert à interdire aux moteurs de recherche d’indexer certains dossiers et fichiers. Ce fichier est lu à chaque visite d’un moteur de recherche, il en a l’obligation, il est inutile d’en faire référence. Il doit être à la racine de votre hébergement, au premier niveau, là où se trouve le fichier index.html ou index.php.
Ainsi, on ajoute la ligne suivante dans le fichier “robots.txt”:

Sitemap: http://www.domaine.tld/sitemap.xml
- Avertir directement les moteurs de recherche. C’est comme le point 1 pour l’inscription, mais complémentaire, cela ne la remplace pas. On utilise surtout cette méthode pour les prévenir que le fichier “sitemap.xml” a été mis à jour et qu’ils y trouveront les références des nouvelles pages.
Remplacez http://www.domaine.tld/sitemap.xml par l’URL de votre sitemap:
Google:
http://www.google.com/webmasters/sitemaps/ping?sitemap=http://www.domaine.tld/sitemap.xml
Bing:
http://www.bing.com/ping?sitemap=http://www.domaine.tld/sitemap.xml
Baidu:
http://ping.baidu.com/ping.html et soumettez l'URL du sitemap dans le formulaire.
- Gérer l’inscription de son “sitemap.xml”. Google, Yahoo et MSN proposent une interface de contrôle de l’indexation. Pour prouver que vous êtes bien le propriétaire ou le webmaster, ils vous demanderont d’authentifier le site web en apposant soit une balise HTML méta dans le fichier index.html ou index.php, soit en plaçant un fichier avec un numéro dans votre hébergement. Je vous invite à faire cette démarche pour accélérer votre référencement et la mise à jour de vos sites. Vous devez ouvrir un compte gratuit pour le faire:
Google: www.google.com/webmasters/tools/home?hl=fr
Bing: www.bing.com/toolbox/webmaster/
Baidu Webmater Tool: zhanzhang.baidu.com
Yandex Webmaster Tool: webmaster.yandex.ru

3- Le positionnement: être le numéro 1

C’est ici que tous les fantasmes et frustrations se cristallisent. Cassons le premier mythe: il n’y a aucune méthode pour être listé à coup sûr en première page. Pour certains mots-clés populaires, Google veille même à ventiler le classement et éviter que ce soit toujours les mêmes sites web qui s’affichent en premier. Aucune société de référencement ne peut garantir un classement. N’allez pas payer un service qui vous promet un référencement rapide et un positionnement garanti en première page, c’est un mensonge. La raison est simple: aucune société ne peut forcer Google ou Yahoo à le faire ! Or, il existe des astuces pour gagner un meilleur positionnement. Comme cadeau, je vous donne les conclusions sans aller dans le détail, à vous de faire le travail. Je ne parle que de Google sachant que les autres font la même chose.

a) Optimiser sa page web pour une bonne indexation:
- La balise <title> doit être explicite et décrire ce qu’il y a dans la page. Inutile de faire long, Google coupe les titres qui dépassent les 60 à 65 caractères (espaces et ponctuations inclus).
- Les balises méta description et keywords. On raconte n’importe quoi sur elles. Pour faire simple, elles ne servent à rien. La balise méta keyword n’est plus utilisée à cause des abus (liste trop longue, ne correspond pas au contenu, etc.). La balise méta description doit faire moins de 125 caractères (espaces et ponctuations inclus) et s’affichera comme description dans Google, mais elle n’apporte rien.
- Mettez vos mots-clés en valeurs dans vos pages en utilisant les balises <i> <b> <strong> <em> <h1> <h2> <h3> <h4>. Mais n’abusez pas, s’il y en a trop ou si le mot clé est trop souvent mis en valeur, il ne sera pas pris en compte.
- Votre URL doit contenir quelques mots-clés, mais cette URL ne doit pas dépasser les 120 caractères sinon, les mots-clés inclus ne seront pas pris en compte dans le résultat de la recherche (mais techniquement l’URL peut être très longue).
- La longueur des pages est importante. Évitez les textes trop longs et trop lourds (plus de 20 ko), le minimum est 300 mots par page.
- Pour les robots indexeurs, le contenu situé en début de page a plus d’importance que le reste de la page. Ainsi, les barres latérales, les barres de menus seront en fin du fichier HTML; utilisez les feuilles de style CSS pour les positionner à l’endroit désiré.
- Comme pour l’écriture journalistique, écrivez le premier paragraphe comme le résumé de l’article afin d’y placer vos mots clés.

b) Avoir un bon “Pagerank” = avoir beaucoup d’amis
Plus il y a de sites web qui font référence au vôtre, plus vous êtes populaire donc intéressant et pertinent, mieux vous serez positionné. La clé est là. Les sociétés de référencement peuvent vous aider à travers leurs réseaux de sites internet en augmentant articiellement votre popularité et en optimisant votre site grâce à leurs expériences.

Sinon, faites-le vous-même en parlant de votre site dans de nombreux forums, blogs, groupes de discussion, sites web partenaires, …

Un référencement efficace est très long, cela prend des mois, il faut de la patience.

Ou bien faites de la publicité payante pour assurer votre visibilité, mais cela n’influencera jamais les résultats de la recherche.

4- Tester son site web et l’optimiser

Donc, un bon contenu unique et de qualité donnera un bon référencement naturel. Or, si le site est lent avec un contenu compliqué à lire pour un robot, l’indexation sera partielle et sanctionnée par un mauvais positionnement, loin derrière les autres concurrents. Il est utile de comprendre comment fonctionne le robot indexeur et quelles sont les bonnes pratiques qui amélioreront le positionnement et la visibilité.

a) Le guide de Google d’optimisation pour son moteur de recherche :
Puisque la majorité des utilisateurs emploient toujours Google Search comme moteur de recherche, et que les services concurrents reproduisent ses pratiques pour plus de cohérence, il suffit de consulter le document officiel de Google. Le guide est écrit en français dans un jargon relativement accessible à l’amateur éclairé. Téléchargez-le en cliquant sur le nom du fichier: search-engine-optimization-starter-guide-fr.pdf

b) Tester le site et analyser les résultats:
En plus du contenu d’une page web, toute une série de critères techniques sont pris en comptes pour évaluer le positionnement d’une page dans les résultats de recherche. Certains sont faciles à corriger, d’autres nécessitent une expertise technique pour optimiser la programmation et paramétrer le serveur web. Je vous invite à faire examiner votre site sur ces deux adresses qui afficheront un rapport détaillé et une évaluation de l’efficacité technique :
- Google developers inspecte votre site et vous donnent des conseils: developers.google.com/speed/pagespeed/insights/
- Webpagetest examine la performance d’un site: www.webpagetest.org

Tu seras un Homme…

Re-découvrez le célèbre poème de Rudyard Kipling “Si- tu seras un homme mon fils” qui a inspiré tant de générations. Il célèbre le courage de surmonter les épreuves.

J’ai décidé de réussir

J’ai réuni 10 conseils éprouvés pour trouver la volonté d’accomplir avec succès ses ambitions et franchir certains obstacles dans sa vie personnelle et professionnelle.

Espoir en temps de crise ?

Le cynisme gouverne le monde mais certains refusent ce piège. A-t-on encore envie d’espérer ? Y a-t-il une autre voie, non idéologique, pour en finir avec ce monde ?